4015 Rue Carpentier

Valcourt, Québec

J0E 2L0

CONTACTO

Para cualquier pregunta, información o comentario, puede comunicarse con nosotros por teléfono o correo electrónico.

Estaremos encantados de responderle rápidamente.

Teléfono: 450-532-2083

Fax: 450-532-4330

E-mail: info@nuvac.ca

contactar

Foire aux questions

Quelle est la réglementation sur vos produits?

Les produits Nuvac ne sont pas régis par le MDDEP ou certifiés par le BNQ car seuls les systèmes de traitement des eaux usées, tels que les étangs aérés et les systèmes résidentiels, sont certifiés et régis.Nos produits servent principalement à augmenter l'efficacité de traitement de ces systèmes. Cependant, nos produit sont formulés de manière à respecter la Liste Intérieure des Substances (LIS) mise en place par Environnement Canada. Cette liste oblige les fabricants de produits à base de micro-organismes du Canada à utiliser les souches de micro-organismes qui ont été testées et confirmées non pathogènes et sans danger pour l'humain, la faune et l'environnement.

Les bactéries affectent-elles la tuyauterie (ciment, PVC, cuivre, etc.) ?

Elles dégradent les matières organiques comme les boues humaines ou animales, les graisses et les huiles. De plus, elles abaissent la concentration de phosphore, d’azote et de matières en suspension. Sans danger pour la tuyauterie.

Quelle est la différence entre une bactérie et une enzyme?

Une enzyme est une protéine spécialisée pour la dégradation d'une molécule spécifique complexe en deux molécules simples de plus petite taille. Il ne s'agit pas d'un être vivant puisque l'enzyme est incapable de se reproduire. Une enzyme peut être efficace de 24 à 48 heures et ne peut agir que sur un type de composé qui lui est spécifique (Ex. : lipase ⇒ graisses, protéase ⇒protéine, amylase ⇒ amidon).L'enzyme est donc capable de dégrader une accumulation de matière organique pour en faire une « soupe ».Quant à la bactérie, il s'agit d'un être vivant capable de se reproduire. La bactérie produit et excrète des enzymes qui dégradent les molécules complexes en molécules simples. Les molécules simples sont ensuite absorbées par les bactéries leur permettant de se développer et de se reproduire.Les sous-produits issus de la dégradation des molécules simples sont principalement du CO2 et de l'eau. Les produits contenant des bactéries et des enzymes sont donc efficaces plus rapidement et ont une action plus durable que les produits bactériens ou enzymatiques simples. Les produits Nuvac constituent une combinaison de bactéries et d'enzymes sélectionnées en fonction du type de la matière organique à dégrader (matières fécales, graisses, huiles, etc.).

Quelles sont les différences entre les bactéries excrétées par l'humain (qui se retrouvent dans le réseau d'égouts) et les bactéries NUVAC?

Les bactéries que nous retrouvons habituellement dans les réseaux d'égouts sanitaires ou les installations septiques résidentielles sont excrétées par l'être humain. Ces bactéries fonctionnent et se développent à une température préférentielle de 37°C. Ces bactéries produisent et excrètent certains types d'enzymes en quantité limitée dans des conditions optimales (celles du corps humain, soit principalement la présence d'oxygène et de températures élevées). Lorsqu'elles se retrouvent dans un réseau d'égouts ou dans une installation septique, la température de l'eau avoisine habituellement les 10°C et l'oxygène se fait plutôt rare. Les bactéries Nuvac ont été sélectionnées pour leur capacité de se développer rapidement à des températures situées entre 4 et 50°C. Elles peuvent également se développer avec ou sans oxygène, mais leur développement est plus rapide en présence d'oxygène. Nos bactéries sont également sélectionnées pour leur capacité de produire et d'excréter un nombre important d'enzymes. De plus, leur production enzymatique spécialisée, comme les lipases dégradant les graisses et huiles, fait partie de notre mode de sélection.

Quels sont les avantages d'utiliser vos produits dans les réseaux d'égouts?

Réduction du temps et des coûts de maintenance du réseau d'égouts sanitaire ou de l'installation septique.

Amélioration de l'efficacité du procédé de traitement des eaux usées.